Extradition de Juan Maria Olano

Communiqué commun de la LDH et du Syndicat de Magistrature

L´aide médicale d´Etat (AME) assurant des soins gratuits aux sans papiers résidant en France depuis au moins trois mois doit être maintenue et il ne faut pas la limiter aux seuls soins urgents, estime un rapport commun de l´Inspection générale des Finances et de l´Inspection générale des Affaires sociales (Igas), dont le contenu est divulgué par Les Echos de ce lundi. Ce rapport souligne « que la gestion rigoureuse de la prestation (?) limite les possibilité de fraude » et que la dépense moyenne par bénéficiaire reste contenue. Le rapport demande également à l´Etat – à qui incombe le financement de l´AME- de régler sa dette à l´assurance maladie. En effet l´Etat a systématiquement sous budgété les dépenses de l´AME ces dernières années et sa dette cumulée à l´égard de l´assurance maladie devrait atteindre 1,2 milliard d´euros à la fin de l´année, selon le rapport cité par Les Echos.

Share This