Etrange « invitée » à la cérémonie des vœux de la Francophonie

Alors que 2004 sera l’année de la commémoration du 10ème anniversaire du génocide du Rwanda, la FIDH et la LDH expriment leur consternation devant la présence à la cérémonie des vœux de laFrancophonie de Mme Agathe Habyarimana dont le rôle dans l’animation des milices Interahamwe et de la Radio des Milles Collines n’est plus à démontrer.

Alors que l’OIF précise que Mme Habyarimana ne figurait pas sur la liste des invités, nos deux organisations s’interrogent sur les motifs de cette présence, à un moment où la lutte contre l’impunité en Afrique marque une étape décisive avec l’entrée en vigueur de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) le 25 janvier 2004.

Paris, le 20 janvier 2004

Share This