Double assassinat en Iran

Les deux personnalités assassinées le 22 novembre à Téhéran, monsieur Daryouche Forouhar et son épouse jouaient depuis longtemps, depuis la période où le docteur Mossadegh exerça brièvement le pouvoir, un rôle important à la tête du mouvement démocratique en Iran. Cette activité les avait exposés à de constantes persécutions, aussi bien sous le régime du Shah que sous le régime de la République islamique.
Les responsables de ce double meurtre sont résolus à recourir à toutes les violences pour rendre impossible toute évolution du régime iranien.
La Ligue des droits de l’homme rappelle que monsieur Khatami, président de la République d’Iran, doit effectuer une visite officielle en France au mois de février 1999.
Elle demande au Président de la République et au Premier ministre de rappeler à cette occasion à leur interlocuteur que le maintien de relations économiques et culturelles entre l’Iran et les démocraties de l’Union européenne est subordonné à une répression sévère des actes de terrorisme exercés contre les opposants et à l’adoption rapide de mesures de nature à garantir réellement l’exercice des libertés fondamentales.

Share This