Pour la suspension de l’accord d’association entre l’UE et Israël et la levée totale du blocus

Communiqué de presse Coordination Sud – Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine

Lundi dernier, 31 mai 2010, les commandos de la marine israélienne ont donné l’assaut à la flottille humanitaire visant à briser le blocus de Gaza. Coordination Sud, dont de nombreuses ONG membres œuvrent dans la zone, condamne cet assaut meurtrier et demande à la France et à l’UE de suspendre l’accord d’association avec Israël et d’exiger la levée totale du blocus.Les ONG membres de Coordination Sud joignent leur voix à celles de la société civile et de la communauté internationale pour condamner l’assaut meurtrier de l’armée israélienne sur la flottille de Gaza. Les bateaux transportaient une aide humanitaire dont les populations de Gaza, asphyxiées par le blocus d’Israël, ont le plus grand besoin.

« Nos organisations sont nombreuses à soutenir des programmes humanitaires, de développement et de promotion des droits humains de la société civile israélienne et palestinienne, rappelle Michel Roy, administrateur de Coordination SUD et directeur du plaidoyer international du Secours catholique. Elles sont choquées par ce nouvel acte indigne qui les atteint dans leurs missions. »

Coordination SUD demande à la France et à l’Union européenne d’aller au-delà de la rhétorique habituelle de condamnation sans effet pour décider de sanctions, en particulier de suspendre l’accord d’association entre l’UE et Israël qui contient une clause sur le respect des droits définitivement bafoué par ces actes, et d’exiger avec la communauté internationale la levée totale du blocus de Gaza.

Suite à l’attaque de la flottille pour Gaza, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a lancé une action citoyenne en direction de Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner. Cette action prend la forme d’une campagne de courrier écrit appelant le gouvernement français à agir en toute urgence pour qu’Israël mette un terme au blocus illégal de la bande de Gaza et à son occupation militaire continue des Territoires palestiniens.

Paris, le mardi 8 juin 2010

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui plus de 130 ONG, dont une centaine via six collectifs (CLONG-Volontariat, CNAJEP, Coordination d’Agen, CRID, FORIM, Groupe Initiatives) qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.

Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

Membres :

AITEC, Association France Palestine Solidarité, Association des villes françaises jumelées avec des camps de réfugiés palestiniens, CBSP, CCFD, Cedetim, CEMEA, CICUP, Cimade, Comité Gaza Jérusalem Méditerranée, CVPR, Enfants du Monde – Droits de l’Homme , Enfants Réfugiés du Monde , Fédération Artisans du Monde, FSGT, Génération Palestine, GREF, Le Mouvement de la Paix , LIFPL, Ligue des Droits de l’Homme, Mouvement International de la Réconciliation, MRAP, Palestine 33, Secours Catholique-Caritas France, SIDI, Terre des Hommes-France, Union Juive Française pour la paix.

Observateurs :

ACAT, Afran-Saurel, Agir ensemble pour les droits de l’Homme , Amnesty International , Association Pour Jérusalem , Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix, Coordination SUD, CRID, Francas, GAIC, Handicap International, Médecins du Monde, Pax Christi, Ritimo, TVEAC.

– Téléccharger le communiqué

Si certains liens vers des documents apparaissent brisés dans cet
article, veuillez cliquer ci-dessous pour les télécharger :
CP Coord Sud et PF ONG Palestine

Share This