Condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’Homme

La condamnation de la France pour torture par la Cour européenne des droits de l’homme est la conséquence logique de dérives de certains policiers qui se considèrent comme étant au- dessus des lois.

La Ligue des droits de l’homme dénonce régulièrement les violences policières portées à sa connaissance, qui vont de la simple brimade aux extrémités sanctionnées par la Cour de Strasbourg. Elle regrette que les Parquets enquêtent encore trop peu souvent sur ces faits et poursuivent rarement les policiers irrespectueux de la loi, les renforçant ainsi dans le sentiment qu’ils peuvent continuer à violer la loi en toute impunité.
Même si ces excès ne concernent qu’une faible minorité de policiers, c’est l’ensemble du corps de la police qui risque de se trouver ainsi discrédité.

La Ligue des droits de l’homme demande l’instauration dans les meilleurs délais d’une autorité administrative indépendante qui aurait le pouvoir d’enquêter sur toutes les violences policières qui lui seraient dénoncées et qui rendrait publiques ses conclusions.

Share This