Caravanes civiques pour l’Europe

Après le succès des caravanes civiques organisées avant les dernières élections, le CIDEM et ses associations membres dont la LDH ont décidé d’organiser courant décembre des Caravanes civiques pour l’Europe : des jeunes européens, militants associatifs vont aller à la rencontre de jeunes de 15 à 25 ans pour dialoguer sur l’Europe et son devenir.

Elles ont pour objectif de :

– parler d’Europe avec les jeunes, de son actualité et notamment de la Convention et de l’Elargissement dans un discours accessible, positif et dynamique.

– faire connaître la Charte européenne des droits fondamentaux de l’Union européenne : partager auprès des jeunes l’idée que l’Union européenne n’est pas juste une union économique mais qu’elle rassemble des pays qui partagent tous les mêmes grandes valeurs : dignité humaine, liberté, égalité, justice, sécurité, solidarité.

– participer à l’instauration d’une citoyenneté européenne : faire connaître les droits et les devoirs de tout citoyen européen, mais aussi inciter les jeunes à participer à la vie politique de l’Europe.

– développer des paroles de jeunes sur la citoyenneté, le vivre ensemble en Europe, ou le rôle que l’Europe doit jouer dans le monde.

– donner de l’information pratique aux jeunes sur « l’Europe à vivre », les possibilités d’engagement, de jumelages, d’échanges.

Ces caravanes seront des lieux de dialogue animés par des jeunes véhiculant une nouvelle image de l’Europe : des rencontres conviviales, de nombreuses possibilités d’échanges, un enrichissement humain, des découvertes culturels ou même gastronomiques, etc, une image de l’Europe loin des caricatures habituelles en cours sur l’Europe.

Les Caravanes pour l’Europe sillonneront la France durant 21 jours, du 2 au 22 décembre 2002.

Six caravanes, avec à leur bord une dizaine de jeunes européens, partent sillonner les régions de France en faisant étape dans les grandes villes de plus de 100 000 habitants et les agglomérations de plus de 150 000 habitants. Chaque caravane dispose de matériel permettant de monter des stands dans les lieux de rencontre, de supports audio, vidéo et informatique ainsi que de divers documents permettant de donner des informations pratiques.

1/ La « Caravane Est » : Strasbourg – Thionville – Metz – Nancy – Mulhouse – Belfort – Montbéliard – Besançon – Dijon – Clermont-Ferrand – Saint-Etienne – Lyon – Villeurbanne – Annecy – Chambéry

2/ La « Caravane Nord » : Caen – Le Havre – Rouen – Amiens – Arras – Douai – Lens – Bethune – Calais – Dunkerque – Lille – Valenciennes – Compiègne – Reims – Troyes

3/ La Caravane Ouest » : Brest – Lorient – Vannes – Rennes – Le Mans – Angers – Nantes – Saint-Nazaire – La Rochelle – Angoulême – Limoges – Poitiers – Tours – Bourges – Orléans

4/ La « Caravane Sud » : Bordeaux – Bayonne – Pau – Toulouse – Perpignan – Montpellier – Nîmes – Marseille – Toulon – Nice – Corte – Aix-en-Provence – Avignon – Valence – Grenoble

5/ La « Caravane Ile de France ouest » : agglomérations de l’ouest de la Région parisienne

6/ La « Caravane Ile de France ouest » : agglomérations de l’ouest de la Région parisienne

Les caravanes sont accueillies localement par les associations (membres du CIDEM ou pas), qui organisent leurs programmes quotidiens. Elles peuvent intervenir ainsi dans les établissements scolaires, les lieux de vie et de loisirs des jeunes, mais aussi dans les autres lieux permettant de toucher les jeunes non scolarisés, tout lieu dans lequel vivent et passent des 15 – 25 ans.

De nombreuses initiatives peuvent être lancées afin de rendre les animations locales plus vivantes :

– présentation de « produits » européens réalisés par des jeunes (type CD, compilation de musique, etc.), plats typiques des pays, éléments de cultures locales, etc.

– diffusion du film de C. Klapish « L’auberge espagnole » suivi d’un débat avec les jeunes.

– organisation de micro-évènements dans chaque ville-étape : venue d’un joueur de foot européen « local », venue d’un artiste européen, rencontres avec les responsables d’une entreprise implantée localement, etc.

Des partenariats avec des médias appréciés par les jeunes (M6, NRJ, Le Mouv’…) et des médias plus généralistes (France 3 Régions, Radio France, …), déjà partenaires éditoriaux du CIDEM dans ses différentes actions, seront développés.

Un suivi régulier sera assuré par un journal périodique sous format informatique et par un micro site Internet. Un Baromètre de la citoyenneté CIDEM – Sofrès – France Info (qui existe et fonctionne déjà depuis 2001), centré sur le thème de l’Europe, sera aussi lancé à cette occasion.

Parallèlement au travail qu’elle a engagé avec le texte adopté au dernier comité central d’octobre et avant notre congrès 2003 qui aura l’Europe pour thème principal, les sections locales peuvent apporter leur soutien à cette initiative en s’associant aux manifestations prévues.

Dès que les dates précises de passage dans chaque ville seront arrêtées, les responsables locaux de la LDH seront contactés par les caravaniers pour étudier ensemble les modalités pratiques d’un partenariat.

Share This