Assassinat de Matoub Lounès

Le lâche assassinat du chanteur algérien Matoub Lounès intervient dans un contexte toujours marqué par la violence des groupes terroristes, les violations massives des droits de l’homme et la dégradation continue des conditions de vie de l’immense majorité de la population algérienne.

Il intervient aussi à la veille de l’application d’une loi, votée il y a plusieurs années par un parlement illégitime, en complète négation du pluralisme culturel et politique de la société algérienne. En s’attaquant à un symbole de la revendication culturelle berbère, les assassins visent à l’évidence la radicalisation des antagonismes au sein de la société algérienne et l’instrumentalisation de ses aspirations à la démocratie et à la paix.

La LDH s’associe à la douleur des familles touchées par ce drame, demande que toute la vérité soit faite sur cet assassinat et exprime son soutien aux manifestations pacifiques dénonçant ce crime politique.

Elle appelle au rassemblement de recueillement à la mémoire de Matoub Lounès qui se tiendra le Dimanche 28 juin à 14 heures sur le Parvis des droits de l’homme (Trocadéro).

La LDH rappelle qu’elle tient tous les samedis avec Amnesty un rassemblement de solidarité avec le peuple algérien sur le Pont Neuf à Paris de 14h30 à 15h30.

Paris, le 26 juin 1998

Share This