Appel à un rassemblement le vendredi 17 octobre 2003 à 18 heures

En 2001, à l’occasion du 40e anniversaire des massacres de manifestants algériens désarmés du 17 octobre 1961, des milliers de personnes ont défilé pour réclamer la reconnaissance officielle par les plus hautes autorités de la République du crime d’Etat commis à l’époque.

Pour obtenir :

• l’ouverture de toutes les archives sur cet événement ;

• la réintégration immédiate, conformément aux décisions de justice, des deux archivistes qui ont été sanctionnés à la suite de leur témoignage lors du procès Papon contre Einaudi ;

• la reconnaissance officielle de ce massacre et sa prise en compte dans l’enseignement.

Les associations soussignées appellent de nouveau à un rassemblement :

le vendredi 17 octobre 2003
à 18 heures
à Paris, sur le Pont Saint-Michel

Signataires : Association 17 octobre 1961 contre l’oubli, Association culturelle berbère, Au nom de la mémoire, CEDETIM, FASTI, FOL 93, GISTI, Ligue des droits de l’Homme, MJCF, MRAP, Observatoire des libertés publiques, Sud éducation.

Paris, le 14 octobre 2003

Share This