L’ aide médicale d’Etat (AME) est en en danger

L’ODSE, observatoire de la santé des étrangers, dont la LDH est membre, proteste et agit contre les mauvais coups prévus par la Loi de finances 2011 contre l’AME, Aide médicale d’Etat qui permet l’accès aux soins des étrangers les plus précaires.Le Sénat va se prononcer dans les jours à venir sur la réforme touchant l’Aide Médicale d’Etat (AME). Or, les modifications votées par l’Assemblée nationale le 2 novembre dernier remettent très gravement en cause l’accès aux soins des étrangers les plus précaires.

L’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) a interpellé le gouvernement et les parlementaires pour demander le retrait de ces mesures en rappelant un certain nombre d’arguments de santé publique, d’économie budgétaire et de justice sociale et en démontrant les erreurs et approximations de l’argumentation.

Dans un communiqué de presse du 8 novembre 2010, le Conseil National du SIDA s’est positionné contre l’adoption de ces mesures

L’ODSE appelle l’ensemble des acteurs de la société civile et des professionnels de santé à se mobiliser aujourd’hui contre ce projet de réforme.

– Visitez le site de l’ODSE

Les associations membres de l’ODSE

ACT UP Paris – AFVS – AIDES – ARCAT – CATRED – CIMADE – COMEDE – Créteil Solidarité – FASTI – FTCR – GISTI – LDH – MEDECINS DU MONDE – MEDECINS SANS FRONTIERES – MRAP – Planning Familial – Association PRIMO LEVI – PSTT – SIDA INFO SERVICE – SOLIDARITE SIDA

Share This