A propos du second tour des élections législatives

Lors du premier tour des élections législatives, les électeurs ont sanctionné une politique qui n’a cessé d’accroître la précarité et de mettre en cause les libertés fondamentales.

Les concessions de la droite au discours xénophobe et sécuritaire n’ont pas enrayé la progression dangereuse du front national.

La Ligue des droits de l’homme appelle les citoyens à ne pas s’abstenir au second tour et à voter pour les candidats qui s’engagent à défendre les libertés fondamentales, particulièrement les droits des étrangers et à promouvoir les droits sociaux.

Paris, le 27 mai 1997

Share This