9 mai 2005 – Semaine d’action sur la Justice à partir du 16 mai 2005

LDH-SAF-SM

Or, le débat n’est pas entre réprimer plus ou laisser faire, entre abandonner nos libertés ou assurer la sécurité. La réponse judiciaire n’a de sens et d’efficacité que lorsqu’elle s’inscrit dans une politique d’ensemble qui intègre de réelles mesures de prévention et qui conduit à la disparition des exclusions sociales dont souffrent près de 10 millions de personnes en France.

Dans ce contexte, pouvons nous admettre que la Justice soit le bras armé d’une politique qui se contente d’effets d’annonce démagogiques et porte atteinte aux libertés de tous ?

Nous devons réfléchir à ces questions et organiser un vrai débat citoyen qui permette de faire l’état des lieux et de dégager des propositions.

Nous avons décidé de proposer à tous les citoyens et à toutes les organisations de participer à ce débat que nous souhaitons organiser partout en France dans la semaine du 16 mai 2005 autour des questions suivantes :

•Quel est l’état de la Justice ? Est-elle indépendante ? Est-elle égale pour tous ? respecte-t-elle et protège-t-elle les libertés ?

•Faut-il que tout passe par une réponse judiciaire ? Comment articuler une réponse judiciaire et la prévention ?

•La Justice, la police, la prison sont-elles les seules réponses possibles et sont-elles efficaces face à l’insécurité civile ou sociale ?

Paris le 9 mai 2005

Share This