7 novembre 2004 : Manifestations Vivre ensemble libres, égaux et solidaires – non au racisme à l’antisémitisme et à toutes les discriminations

COMMUNIQUÉ commun de la CFDT, de la CFTC, de la CGT, de l’UNSA (membres de la Confédération Européenne des Syndicats), de la FCPE, de la FSU, du G10 SOLIDAIRES, de la LDH, de la Ligue de l’enseignement et du MRAP.

A l’initiative de la CFDT, la CGT, la CTFC, l’UNSA (organisations membres de la CES), la FSU, le G 10 SOLIDAIRES, la FCPE, la Ligue de l’Enseignement, la LDH et du MRAP, et avec le soutien de 112 organisations, 19 villes de France ont organisé les 6 et 7 novembre des manifestations qui ont regroupé des manifestants venus affirmer leur détermination à lutter contre l’antisémitisme, le racisme, le sexisme et toutes les discriminations, en particulier les discriminations en raison de l’orientation sexuelle.

C’est la première fois que des organisations d’origine aussi diverses se retrouvent ensemble autour de ces objectifs clairs et précis, qui les engagent au-delà de ces journées des 6 et 7 novembre 2004.

Nous nous félicitons d’avoir pu, en quelques semaines, en faisant appel à la seule raison de nos concitoyens, entraîner une mobilisation qui n’est qu’une première étape.

Nous déterminerons dans les prochains jours les nouvelles initiatives que nous prendrons en souhaitant que d’autres, toujours plus nombreux, nous rejoignent.

Notre combat ne souffre pas de retards ou de pauses pas plus qu’il ne peut s’accommoder d’exclusions ou de préoccupations étrangères à ses objectifs. Dans l’entreprise, dans la vie quotidienne, à l’école, aucun lieu ne doit échapper à notre vigilance et à notre lutte. Il faut que chaque acte d’antisémitisme, chaque acte raciste, chaque discrimination, qu’elle se produise en raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou pour toute autre raison, devienne une agression contre chaque personne qui vit en France. C’est à ce prix que nous pourrons faire reculer la haine de l’Autre.

CFDT, CFTC, CGT, UNSA (membres de la Confédération Européenne des Syndicats),

FCPE, FSU, G10 SOLIDAIRES, LDH, Ligue de l’enseignement, MRAP.

Paris, le 7 novembre 2004

Share This