6 décembre 2007 – Lancement de la campagne du collectif « Votation citoyenne »

Le collectif « Votation citoyenne » a rendu public hier, lors d’une conférence de presse au Conseil régional d’Ile-de-France, trois appels destinés à promouvoir le droit de vote pour les résidents étrangers aux élections locales.

 

Un appel demandant que les élections de 2008 soient les dernières municipales à exclure les résidents étrangers non communautaires de ce scrutin, signé par d’ores et déjà plus de 115 élus dont : Francine Bavay, vice-présidence du Conseil régional Ile-de-France en charge du développement Social, de l’économie sociale et solidaire, de la santé et du handicap ;Tarek Ben Hiba, conseiller régional Ile-de-France ; Alima Boumediene Thiery, sénatrice ; Khédidja Bourcart, maire-adjointe chargée de l’Intégration et des étrangers non communautaires de la Ville de Paris ; Patrick Braouezec, député, président de la Communauté d’agglomération Plaine Commune ; Michel Destot, député-maire de Grenoble ; Michel Dreyfus-Schmidt, sénateur du territoire de Belfort ; Jack Lang, député du Pas-de-Calais ; Noël Mamère, député-maire de Bègles ; Claire Villiers, vice-présidente « Démocratie régionale » de la région Ile-de-France.

 

Le Traité de Maastricht (1992) a reconnu le droit de vote et d’éligibilité aux citoyens (non français) de l’Union européenne résidant en France, pour les élections européennes dès 1994 et seulement en 2001 pour les élections municipales. Malheureusement, à cette occasion, le principe d’égalité a été bafoué et les ressortissants extracommunautaires n’ont pas bénéficié de cet élargissement du suffrage universel.

 

Les élu(e)s signataires, dans le souci de voir représentées au sein des instances locales toutes les personnes vivant dans leur commune, appellent à signer cet appel afin « que tous les étrangers puissent voter et être éligibles aux élections locales ».

 

Un appel, rendu également public hier, à l’initiative de 120 associations, syndicats et partis politiques, dont 50 associations issues de l’immigration, demande à tous les candidats et à toutes les candidates, à tous les élus et à toutes les élues de s’engager à faire avancer le suffrage universel.

 

Ce lancement officiel annonce la prochaine campagne du collectif qui aura lieu du 19 au 25 mai 2008. A cette occasion, des citoyens se rendront aux urnes installées dans des mairies, des places publiques, des écoles, déposer un bulletin afin d’exprimer leur volonté de voir cette réforme aboutir.  

Paris, le 6 décembre 2007

Share This