4 avril 2006 – Extension de la « mission d’enquête bois de Vincennes » au bois de Boulogne

Saisie, au cours de l’été 2005, par les femmes africaines se prostituant dans le bois de Vincennes, la commission nationale Citoyens-Justice-Police, composée de la Ligue des droits de l’Homme, du MRAP, du Syndicat des avocats de France, du Syndicat de la magistrature, créait en septembre 2005 une mission chargée d’enquêter sur les discriminations et le harcèlement dont des femmes se disent victimes de la part des forces de police, afin de recueillir les témoignages de toutes les parties concernées.

 

En décembre 2005, l’association Prévention action santé pour les transgenres (PASST) saisissait à son tour la commission nationale. Devant l’abondance de paroles spontanées et la gravité des situations décrites, la commission décide d’étendre l’enquête au bois de Boulogne et de renforcer son équipe.

 

La « mission d’enquête bois de Boulogne et bois de Vincennes » rendra public son rapport dans les prochains mois. Elle est composée de :

Marie Agnès Combesque et Françoise Dumont pour la LDH.

Eric Alt pour le SM.

Marianne Lagrue et Tamara Löwy pour le SAF.

 

Paris, le 4 avril 2006.

 

Share This