3 questions à Michel Tubiana

Pourquoi Amina Lawal a-t-elle été condamnée à mort par la justice nigériane ?

Cette mère de deux enfants, âgée de 30 ans, a été condamnée à mort par lapidation le 22 mars dernier pour avoir fait un enfant hors mariage. C’est aussi simple et redoutable que ça. Amina Lawal vit dans l’État de Katsina, l’une des douze provinces du Nigeria qui a rétablit la loi coranique, pourtant contraire à la constitution du Nigeria puisqu’elle n’admet pas ce genre de pratiques.

D’autres femmes sont-elles dans la même situation, en Afrique et dans le reste du monde ?

C’est le cas dans bien d’autres pays comme l’Arabie Saoudite, et certains Etats du Golfe et peut-être aussi le Yémen, même si la situation des femmes est malheureusement beaucoup moins médiatisée.

Comment peut-on venir en aide à cette jeune femme ?

L’important, c‘est que son histoire soir relayée par les médias pour faire pression sur le gouvernement du Nigeria afin qu’il respecte les engagements internationaux qu’il a signée. Les conventions de l’ONU prohibent complètement ces pratiques intolérables.

Paris, le 28 août 2002

Share This