28 mars 2008 – Alerte en Turquie : inquiétudes pour les droits de l’Homme en ce qui concerne le procès visant l’éditeur Ragip Zarakolu

Pour signez la pétition :

http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1661

 


A l’attention du gouvernement de la République de Turquie.


Nous signataires de la pétition nationale de soutien à l’éditeur turc Ragip Zarakolu, exprimons notre inquiétude au sujet du traitement réservé à l’éditeur Ragip Zarakolu pour sa publication d’un livre de George Jerjian, intitulé « Gerçek bizi Ozgür Kilacak » (La vérité nous libérera / Arméniens et Turcs réconciliés).


Les droits fondamentaux de l’éditeur Ragip Zarakolu à un procès équitable, à la liberté d’expression et à la liberté d’édition sont violés dans cette affaire.


Ragip Zarakolu, co-fondateur et propriétaire des éditions Belge, est accusé à Istanbul d’« outrage à l’Etat » (article 301 du code pénal turc). Les accusations peuvent entraîner une peine de sept ans et demi d’emprisonnement. La prochaine audience du tribunal est prévue le 08 avril 2008.


Les accusations contre l’éditeur Ragip Zarakolu violent directement les critères européens et internationaux de la liberté d’expression.


Après de nombreux renvois, Ragip Zarakolu s’est de nouveau présenté au tribunal le 4 décembre 2007, date à laquelle l’affaire fut de nouveau renvoyée au 31 janvier 2008 puis au 08 avril 2008. La conduite même de ce procès constitue en fait une forme de harcèlement et de sanction contre le plaignant, qui ose produire des ouvrages abordant des questions sensibles.


Comme nous l’avons écrit plus haut, nous estimons que ce procès n’aurait jamais dû commencer. Nous espérons sincèrement que l’éditeur Ragip Zarakolu sera acquitté le 08 avril 2008.


Nous demandons l’abolition de l’article 301 du code pénal turc et de modifier d’autres dispositions de la législation turque.

 

Paris, le 28 mars 2008.

Share This