28 février 2006 – Rroms
Eradiquer les bidonvilles, être solidaires des familles rroms, c’est possible !

Le collectif Romeurope salue la délibération exemplaire du Conseil Municipal de Bagnolet en faveur d’un projet de foyer d’hébergement  inscrit dans le cadre du dispositif du Conseil Régional d’Ile de France pour “éradiquer les bidonvilles”.

Cette première francilienne, dans le cadre du projet du Conseil Régional, vient s’ajouter à des initiatives d’hébergement favorisant l’insertion (Conseil Général du Val de Marne, Lieusaint, et quelques autres communes). Elle fournit une réponse exceptionnelle aux conditions d’habitat indigne de familles roms d’origine bulgare, victimes, il y a un peu plus d’un an, d’un incendie dans le bidonville où elles s’étaient installées en 2003.

Après l’incendie, un groupe d’habitants de Bagnolet réunis en Comité de soutien et les familles roms s’étaient mobilisés pour demander un hébergement d’urgence. Le Maire avait déjà, à l’époque, manifesté la solidarité de la commune et décidé d’autoriser ces familles à s’installer dans un centre de loisirs. Cette solution ne pouvait être que provisoire étant donné l’inadaptation des locaux. Mais il a fallu attendre une année pour qu’une solution puisse être trouvée, année qui a été marquée par la constance de la mobilisation des familles rroms et de leurs soutiens..

La décision courageuse des élus traduit dans les faits la reconnaissance du droit au logement effectif et universel en dépit de la carence scandaleuse de l’Etat qui a pourtant la responsabilité première de ne pas laisser des familles à la rue.

Le Collectif Romeurope souhaite que d’autres collectivités locales concernées par la présence de bidonvilles sur leur territoire décident rapidement de mesures similaires notamment en Ile de France où des financements spécifiques existent.

Paris, le 28 février 2006

Share This