27 juillet 2005 – Droit d’asile
Charters groupés: honteux passage à l’acte des gouvernements européens

Alors que toutes les ONGs de défense des Droits de l’Homme dénonçaient les “charters de la honte”, les gouvernements français et britannique ont aujourd’hui porté une atteinte intolérable au droit d’asile en renvoyant 40 Afghans vers leur pays d’origine, sans garantie pour leur intégrité physique. L’AEDH condamne sans réserve cette expulsion.

 

40 Afghans ont été expulsés de France et de Grande-Bretagne à bord du premier vol groupé européen. Le gouvernement français a déclaré avoir vérifié que ces personnes ne seront aucunement inquiétées de retour dans leur pays. L’AEDH s’indigne de ce discours démagogique visant à rassurer l’opinion publique, sachant que nul ne peut croire en cette illusoire protection.

L’AEDH déplore que les Etats européens n’aient su offrir à ces Afghans fuyant leur pays secoué par la guerre qu’une expulsion contraire aux conventions internationales et niant toutes considérations élémentaires d’humanité et de respect de la dignité et des droits. Le Parlement européen avait pourtant décrit ces retours collectifs comme une « pratique déplorable ».

 

L’AEDH appelle tous les gouvernements de l’Union Européenne à cesser tout recours à ces méthodes d’expulsion sous prétexte d’assurer la protection de nos frontières.

Bruxelles, le 27 juillet 2005

Share This