26 avril 2005 – Sans papiers Lettre adressée à Dominique de Villepin, ministre de l’Intérieur à propos de la grève de la faim de sans papiers menée à Paris

Lettre signée de Michel Tubiana, Président de la LDH

Monsieur Dominique de Villepin
Ministre de l’Intérieur
Place Beauvau
75008 Paris

Paris, le 26 avril 2005

Monsieur le Ministre,

La Ligue des droits de l’Homme est particulièrement inquiète du sort des personnes qui, à Paris, mènent une grève de la faim, pour certaines d’entre elles depuis 40 jours.

Ce que demandent les grévistes est simple : cesser d’être clandestins et pouvoir vivre légalement en France. Ils sont des dizaines de milliers comme eux. Le refus de les écouter en a conduit certains à entamer cette action, au péril de leur vie. D’autres le feront, comme cela s’est déjà produit dans le passé.

Je voudrais vous dire combien cette situation est insoutenable. L’autorité de l’État n’est pas mise en péril par ces hommes qui ne sont en rien des délinquants et qui ont manifesté leur volonté de vivre en France.

Tout au contraire, c’est en les contraignant à mettre leur vie dans la balance que la République fait preuve de cécité.

Nul ne peut ni ne doit prendre le risque que la santé de ces hommes se dégrade.

C’est pourquoi, je vous demande instamment d’entendre leurs demandes et de régulariser leur situation.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michel Tubiana

Président de la LDH

Paris, le 26 avril 2005

Share This