25 août 2005 – Sans-papiers – Liberté de la presse La liberté de la presse victime de la chasse aux étrangers

Communiqué de la LDH

Parce qu’elle a évoqué la situation d’une famille zaïroise condamnée à l’expulsion et la traque de deux enfants de cette famille, une journaliste de France Bleu Auxerre a fait l’objet d’une perquisition et est convoquée au commissariat.

La LDH n’a cessé de dénoncer la véritable chasse aux étrangers à laquelle se livre le gouvernement. Elle a mis en garde contre les conséquences de cette politique, déjà insupportable pour les étrangers eux-mêmes, mais aussi génératrice d’atteintes aux libertés de tous.

Voici que sous la houlette d’un procureur de la République, c’est la liberté de la presse qui est atteinte.

La LDH dénonce cette action contre une journaliste comme elle dénonce l’acharnement des autorités administratives et judiciaires.

Elle réaffirme sa pleine et entière solidarité avec tous ceux qui n’acceptent pas de voir les étrangers ainsi traités et poursuit son action, notamment en ce qui concerne les enfants et les jeunes majeurs, dans le cadre du Réseau Éducation Sans Frontières.

Paris, le 25 août 2005

Share This