24 octobre 2006 – Résultats de la troisième campagne «Votation citoyenne» : encore en progression

Collectif Votation citoyenne

En 2002, lors de la première opération, « Votation citoyenne », 36 000 personnes avaient répondu à la question « Êtes-vous pour ou contre le droit de vote de tous les résidents étrangers aux élections locales ? » (82% de oui). Le résultat définitif en 2005 était de 66 347 en 2005 et 91,2 % s’étaient prononcées pour le oui.

Pendant la semaine du 16 au 22 octobre 2006, sur 128 villes ayant annoncé leur participation à la Votation, 98 nous ont fait parvenir à cette heure leurs résultats

Résultats partiels :

Nombre de votants Oui % de oui Non

76 838 70/150 91.2% 6/274

% de Non Blancs ou Nuls

8.2% 414

% de Blancs ou Nuls

0.6%

L’heure est maintenant aux responsables politiques de notre pays. A la veille d’une importante année électorale, ils doivent répondre sur les voies et les moyens de mettre en place une réforme de plus en plus approuvée par l’opinion publique, acceptée par des élu(e)s de tout l’arc parlementaire et mise en pratique dans la majorité des pays de l’Union européenne.

En 2008, les résidents étrangers doivent avoir la possibilité de voter aux élections municipales. C’est ce qu’ils attendent, c’est ce qu’attendent les milliers de militants qui soutiennent depuis des années les différentes compagnes. C’est ce que demandent les dizaines de milliers de personnes qui se sont exprimées du 16 au 22 octobre.

C’est ce nouveau pas en avant qu’attendent des millions de démocrates.

Ont signé l’appel Votation citoyenne 2006 :

Organisations, Associations et Syndicats

ACER, ACORT , Adels–revue Territoires, Les Amis de la Commune de Paris 1871, A .M.M.N (association des anciens mineurs marocains et reconvertis du Nord-Pas-de-Calais), AMF (Association des marocains en France), ASECA–Lettre de la citoyenneté, Association pour l’insertion & la citoyenneté (A.I.C), Association Deux Rives, Association marocaine de la Voie Démocratique , ATF , Attac-France, ATMF , Cedetim, CFEAD (Coordination des fédérations euro-africaines de développement), CGT , CNAFAL, COJEP France–LICEP (Ligue Cojépienne d’Education Populaire), Confédération paysanne, Conseil de la Citoyenneté des Parisiens non communautaires,Diversit37, Demain le monde, Echanges et Partenariat, Fac Verte–l’écologie universitaire, FCPE, FSU, Fédération IFAFE, Fédération des étudiants maghrébins, Fédération Nationale Léo Lagrange, FORIM, FTCR, IPAM, Ligue de l’enseignement, LDH, MJS, Mouvement pour une Citoyenneté active, MRAP, RACORT, Réseau Féministe « Ruptures », SGEN–CFDT, SNPM (Service national de la pastorale des migrants), UEC (Union des étudiants communistes), UFCS, UNEF, UNL (Union nationale lycéenne), UNSA, Union syndicale Solidaires

Partis Politiques: Les Alternatifs, les Jeunes Radicaux de Gauche, LCR, MJC, PCF, PS, Parti Radical Gauche, Les Verts

Share This