24 juin 2005 – Séparation des pouvoirs
Les provocations populistes d’un ministre de la République

Les propos tenus devant des responsables de forces de l’ordre par le ministre de l’Intérieur appelant le président de la République à prendre des sanctions à l’égard de magistrats du siège, outre que leur formulation confirme une stratégie quasi quotidienne de dérapages populistes indignes d’un membre du gouvernement de la République, constituent une violation grave du principe de la séparation des pouvoirs.

 

La LDH attire l’attention des pouvoirs publics et des citoyens sur les risques que les provocations politiciennes de ce ministre font courir à l’État de droit et aux libertés. Elle appelle les autorités gardiennes de l’indépendance de la magistrature à exercer sans délai leurs responsabilités constitutionnelles.

Paris, le 23 juin 2005

Share This