23 mars 2006 Un espoir pour le pays basque espagnol

Communiqué LDH

L’annonce par ETA d’un cessez-le-feu permanent ouvre la porte à l’espoir. La Ligue des droits de l’Homme se réjouit de voir ainsi levé le préalable à toute négociation posé par le gouvernement espagnol.

Des négociations peuvent donc s’engager entre les différentes parties qui pourraient déboucher sur une paix définitive. Chacun mesure les difficultés qu’il faudra vaincre, les plaies qu’il faudra panser, le courage et la lucidité dont devront faire preuves les protagonistes.

Sans se prononcer sur l’organisation politique future du pays basque espagnol, qui n’est pas de sa compétence, la LDH rappelle qu’une société juste et démocratique ne peut trouver ses fondements dans la violence, l’intimidation, le non respect du droit. Elle continuera comme par le passé à défendre processus démocratique et respect des droits de l’Homme. Elle reste ouverte au dialogue.

Paris, le 23 mars

Share This