2001 – RAPPORT ANNUEL – Réflexions sur l’élargissement de l’Union européenne

La construction de l’Union européenne se poursuit dans des conditions tout à fait différentes de celles où elle a pris naissance, à six nations avec la CECA en 1950, puis avec la CEE en 1957. A ce moment-là elle s’inscrivait inévitablement dans le cadre de la guerre froide. Celle-ci est aujourd’hui terminée.

Il est donc normal que le terme Europe retrouve son sens initial. L’Union européenne doit comprendre, comme son nom l’indique, toutes les nations du continent, qui ont un authentique régime de démocratie représentative et qui, au cours d’une période de transition, élèveront leur niveau de protection sociale à celui des nations les mieux pourvues dans ce domaine, par exemple la Suède. En outre, l’Europe doit se tourner vers l’Euro-méditerranée pour conserver des liens forts avec les pays du Sud.

Il va de soi que l’élargissement de l’Union européenne suppose une modification progressive sans doute, mais à coup sûr profonde, de ses institutions, de manière à ce qu’elle ne se transforme pas en zone de libre-échange.

Share This