2001 – RAPPORT ANNUEL – Mondialisation

  • Après Gênes, appel à la mobilisation internationale contre la répression

L’ampleur de la mobilisation internationale contre le G8 à Gênes du 19 au 21 juillet 2001 témoigne de l’avancée grandissante des mouvements qui luttent pour un autre monde. Les organisations signataires appellent à différents rassemblements, afin de dénoncer la répression policière et militaire orchestrée par le gouvernement italien et le G8 ; d’exiger la libération immédiate de toutes les personnes emprisonnées à l’occasion des manifestations de Gênes et l’arrêt de toutes les poursuites ; d’exiger l’établissement de toutes les responsabilités politiques et policières dans les violences ; d’exiger qu’en toute circonstance soient respectés le droit de circulation des personnes et le droit de manifestation. Elles décident, en outre, de mettre en place une commission chargée de recenser les témoignages de celles et ceux qui ont été victimes de ces exactions afin d’engager des poursuites judiciaires au niveau national aussi bien qu’international.

  • Le monde n’est pas une marchandise

La LDH s’associe au texte proposé par ATTAC % qui souligne l’importance de la prochaine conférence ministérielle de l’OMC au Qatar du 9 au 13 novembre 2001 et dénonce l’Accord général sur le commerce des services, l’Accord sur l’agriculture et l’Accord sur les droits de propriété intellectuelle lié au commerce.

Share This