2001 – RAPPORT ANNUEL – La poursuite du débat public sur l’Europe

La preuve a été faite que l’Europe ne peut plus évoluer dans le cadre de CIG. Par ailleurs, un débat public sans objet précis n’aurait guère de sens.

Il convient donc d’élaborer des scénarios alternatifs pour 2004, qui seraient soumis à débat. Ces scénarios pourraient être faits par les instances communautaires et dessineraient les différentes perspectives envisageables. Ils pourraient être l’objet de la campagne pour l’élection des députés en 2004, sur des listes, au moins partiellement, transnationales.

Ils seraient ainsi élus avec un mandat ayant pour objet l’avenir de la Communauté européenne. Le débat public débouche ainsi sur des choix politiques.

La préservation d’un espace commun d’information et du débat passe par un système de médias européens libre et diversifié. Une initiative publique européenne en matière de médias permettrait de disposer d’une structure d’expression qui ne serait pas sous la seule domination de l’argent ; une télévision et une radio publiques européennes permettraient de cerner les enjeux culturels d’aujourd’hui.

Share This