2000 – RAPPORT ANNUEL – L’État tunisien respecte-t-il ses engagements internationaux en matière des droits de l’Homme ?

Appel relayé par le Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie  (novembre) : 

L’opprobre qu’il jette périodiquement sur l’idéal d’une vie démocratique ne permet pas de répondre de façon positive à cette question. On ne compte pas les pressions et le chantage exercés sur la Ligue tunisienne des droits de l’Homme, doyenne des organisations de ce genre en Afrique et dans le monde arabe, et sur ses membres pour les contraindre à faire allégeance  au régime et à taire ses violations des libertés les plus élémentaires. 

Face à leur résistance, l’État délinquant s’est forgé des prétextes pour en  bloquer arbitrairement le fonctionnement.  

Nous ne devons pas le laisser faire. 

Convaincus que la productivité d’un pouvoir s’acquiert mieux à travers la légitimité qu’au moyen de la violence, les signataires de ce texte appellent les démocrates où qu’ils soient à soutenir la Ligue tunisienne des droits de l’Homme et à exiger son retour immédiat à la vie normale.

Share This