2000 – RAPPORT ANNUEL – Comparution du docteur Moncef Marzouki devant le tribunal de Tunis

Le Comité central de la Ligue des droits de l’homme, réuni le 16 décembre 2000, adresse un message de sympathie et de soutien au docteur Moncef Marzouki, ancien président de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme.

Moncef Marzouki est accusé de « diffusion de fausses nouvelles », simple prétexte pour ajouter un procès à toute une série de tracasseries et de persécutions dont ce professeur de médecine est victime depuis plusieurs années et qui s’inscrivent dans un ensemble de mesures prises par le président Ben Ali pour paralyser l’action des O.N.G défendant le respect des droits de l’Homme.

Paris, le 16 décembre 2000


Suivez-nous sur :
Share This
Soutenez les combats de la LDH

Les droits et les libertés ça n’a pas de prix, mais les défendre a un coût.