2000 – RAPPORT ANNUEL – 2 février – Collectifs anti marée noire du littoral atlantique

La LDH, en présence d’Henri Leclerc, son président, reçoit les collectifs anti-marée noire du littoral atlantique et des professionnels de la mer (conchyliculteurs, paludiers et pêcheurs).

TEXTE D’APPEL DES COLLECTIFS ANTI MAREE NOIRE :

Les manifestations de Vannes, Saint-Nazaire, Nantes et la marche vers Le Croisic ont réuni des milliers de personnes exprimant leur colère face à la marée noire de l’Erika.

Des collectifs locaux regroupant une grande diversité de citoyens se sont formés tout au long du littoral.

De nombreuses organisations (associations de protection de la nature et de l’environnement, organisations professionnelles, associations familiales, associations citoyennes, la plupart des organisations syndicales, de nombreux partis politiques) se retrouvent ensemble pour exiger que cette catastrophe soit la dernière. Elles appellent à une manifestation inter-régionale le samedi 5 février à Nantes.

Pourquoi cette manifestation ?

Sur la côte, les gens ont fait l’expérience de l’inefficacité des mesures – notamment dans l’impréparation des actions à mener ou dans l’estimation de la catastrophe et des zones touchées…

D’où colère, indignation, humiliation, écœurement.

Pour changer cela, pour que cette catastrophe soit la dernière : exiger des actes !

La marée noire est loin d’être terminée !

Share This