2000 – RAPPORT ANNUEL – 11 mars – Droits de l’Homme et santé publique

Ce colloque[1] a été organisé conjointement par AIDES Fédération nationale et la LDH à l’annexe du Palais Bourbon à Paris, avec le soutien de la Direction générale de la Santé, et sous le Haut Patronage de Monsieur le Premier Ministre.

Pour les professionnels et les citoyens directement au contact de populations discriminées, marginalisées, stigmatisées, les droits de l’homme et la santé publique sont intimement liés. Après quinze années d’épidémie, la lutte contre le sida est une illustration du lien entre droit et état de santé.

La lutte pour la santé, dans le cas du sida, s’est toujours engagée sur deux fronts qui, a priori, pouvaient paraître contradictoires : un combat pour l’égalité des droits associé à une reconnaissance d’identités différenciées.

La Ligue des droits de l’homme et AIDES ont souhaité ensemble illustrer l’impact de ces deux dimensions des droits de l’homme sur la santé publique.

  • Quelles actions faut-il mener pour promouvoir les droits de l’homme dans le domaine de la santé publique ?
  • Quels liens établir entre ces deux champs ?
  • Comment les faire partager au public, aux professionnels de la santé et du droit ?

Garantir les droits de l’homme, c’est améliorer la santé publique.

Le domaine de la santé publique doit s’ouvrir à la question des libertés.


[1] Les actes sont disponibles au siège de la LDH.

Share This