20 septembre 2007 – M. Pasqualaggi doit recevoir les soins que nécessite son état

communiqué LDH

M. Dominique Pasqualaggi est actuellement incarcéré à l’hôpital de Fresnes. Selon les expertises médicales remises au Juge d’instruction de la section antiterroriste, M. Thiel, son état de santé est incompatible avec le maintien en détention dans une structure incapable d’assurer à M. Pasqualaggi les soins que nécessite son état.

En fait, le tableau médical qui n’a pas cessé de s’aggraver depuis le mois de juillet, concerne un homme qui est incapable d’assurer les gestes les plus élémentaires et les plus intimes de la vie quotidienne.

Maintenir en détention cet homme dans ces conditions relève d’un traitement inhumain et dégradant volontairement infligé.

La LDH constate que tant le magistrat instructeur de la section antiterroriste que le Parquet de cette même section ne voient aucun inconvénient à assumer la responsabilité de la dégradation de l’état de santé de M. Pasqualaggi et l’hypothèque qui pèse ainsi sur ses chances de rééducation.

Elle dénonce cette attitude et attend qu’un terme soit mis à la situation indigne dont est victime M. Pasqualaggi.

Paris, le 20 septembre 2007.

Share This