2 novembre 2005 – International/Iran/Israël
Rassemblement suite aux propos du Président de la République d’Iran

Prévenues aujourd’hui du rassemblement organisé devant l’Ambassade d’Iran, la LDH et la FIDH y seront représentées par Antoine Bernard, directeur exécutif de la FIDH. La FIDH et la LDH entendent dire avec force leur condamnation des propos tenus par le Président de la République d’Iran prônant la destruction de l’État d’Israël.

 

Rien ne peut légitimer un discours de cette nature qui porte avec lui la haine et l’intolérance. C’est un coup porté à tous ceux qui, en Palestine comme en Israël ou dans le monde entier, œuvrent en faveur de la paix.

 

La FIDH et la LDH rappellent que le respect du droit ne se divise pas. Nul ne peut nier, sans se mettre au ban de la communauté internationale, le droit à l’existence de l’État d’Israël.

 

Paris, le 2 novembre 2005

Share This