2 février 2006 – Liberté d’expression Société libre, presse libre

Comuniqué LDH

On ne peut accepter que la publication de caricatures de Mahomet, quelle que soit l’opinion qu’on en a, vaille à ses auteurs des menaces ou un limogeage. Aucune religion et aucune pensée ne peuvent exiger de bénéficier d’un régime particulier qui imposerait d’autres limites que celles reconnues dans le cadre d’une société démocratique. La LDH rappelle que la liberté de la presse, en l’espèce la liberté du dessinateur de presse, ne peut dépendre de tel ou tel interdit religieux.

Paris, le 2 février

Share This