2 avril 2007 – Nouvelle profanation de tombes juives : discours antisémites et passages à l’acte

Une fois encore, la haine antisémite s’attaque à un cimetière. La profanation de 53 tombes dans le carré juif du cimetière de Lille Sud est un nouveau signe de la persistance de l’antisémitisme dans notre pays. La LDH assure toute la communauté juive de sa sympathie et de sa solidarité.

Cet acte lâche et méprisable n’est pas qu’un fait divers. Après les propos de Raymond Barre disant son estime à Maurice Papon et à Bruno Gollnisch, la LDH s’inquiétait de la faiblesse des réactions des proches de l’ancien Premier ministre et constatait que le passé, décidément, ne passait pas. Lorsqu’un homme politique peut véhiculer les préjugés antisémites sans susciter l’opprobre général, comment s’étonner que l’imbécillité criminelle de quelques uns passe plus aisément à l’acte ?

Hier encore, réunie en congrès à Saint-Denis, la Ligue des droits de l’Homme, rendant hommage à Lucie Aubrac, affirmait en présence de Raymond Aubrac que « Résistance se conjugue au présent ». La lutte contre l’antisémitisme, le racisme, les discriminations, la haine de l’Autre est plus nécessaire que jamais. Puissent les citoyens, à la veille de choix décisifs, en tirer toutes les conséquences.

Paris, le 2 avril 2007.

Share This