1999 – RAPPORT ANNUEL – 13 avril – Non au Système de traitement des infractions constatées – STIC

Conférence de presse co-organisée par la Ligue des droits de l’homme, le Syndicat de la magistrature, le Syndicat général de la police et le collectif Informatique, fichier et citoyenneté.

Le STIC est un nouveau projet du ministère de l’Intérieur. L’objectif est d’intégrer dans un même fichier informatique non seulement tous les fichiers existants mais encore des informations de toute nature sur le citoyen, qu’il soit victime, témoin ou ayant eu affaire avec les services de police.

Ce fichier sera un formidable « mirador informatique » qui constituera en personnes suspectes toutes les personnes qui de près ou de loin auront eu affaire à la police, fussent-elles victimes.

Ce fichier est constitué au mépris de la présomption d’innocence ; il viole les lois d’amnistie, anéantit le principe du droit à l’oubli et ne peut que décourager tous les efforts de réinsertion.

Il porte gravement atteinte à la vie privée.

Share This