1996 – Résolutions adoptées lors du 76ème congrès (31 mars) – Les sans-papiers de Saint Ambroise

La LDH a apporté son soutien aux sans-papiers de Saint-Ambroise, poussés au désespoir par l’absurdité de leur situation administrative et qui sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur action.

Aux demandes de ces familles dont la plupart vivent en France depuis de longues années, s’ajoute un problème humain de grande ampleur puisque plus de cent enfants sont concernés.

La seule réponse des autorités fut la répression et la mise en avant des nouveaux textes tendant à durcir les lois Pasqua (projet Toubon et avant-propos Debré) et qui remet en cause non seulement les droits des étrangers mais aussi ceux des Français.

Réunie en congrès à Saint-Nazaire, la LDH appelle solennellement l’ensemble des forces politiques et citoyennes à se mobiliser contre ces textes qui créent une situation inacceptable au regard des règles fondamentales de la démocratie et de la Déclaration des droits de l’homme.

Share This