16 novembre 2006 – Racisme
Les propos de M. Frêche sont insupportables

Après avoir traité les harkis de sous-hommes, M. Georges Frêche vient de recommencer en s’en prenant à d’autres personnes en raison, cette fois, de la couleur de leur peau. En trouvant qu’il y a trop de noirs en équipe de France de football, M. Frêche voit une couleur là où il ne devrait voir que le talent et la nationalité. En distinguant les joueurs de l’équipe de France de football selon la couleur de leur peau, M. Frêche rejoint les déclarations de M. Le Pen au moment de la coupe du monde de football de 1998.

 

La LDH condamne ces propos qui lui paraissent incompatibles avec l’appartenance de M. Frêche à un parti politique démocratique qui combat le racisme. Il appartient à ce parti de tirer toutes les conséquences des dévoiements répétés de M. Georges Frêche.

 

Paris, le 16 novembre 2006

Share This