16 novembre 2005 – Polygamie – Regroupement familial
Les étrangers ne sont pas des cibles

Selon M. Larcher, la polygamie serait responsable de la discrimination à l’emploi que subissent nombre de Français ou d’étrangers en situation régulière.

 

Selon Mme Carrère d’Encausse, la cause de la crise du logement, ce serait, là encore, la polygamie. Sans compter qu’il lui paraît normal de critiquer la loi de 1972 contre le racisme et pas anormal de décompter les juifs ou les noirs à la télévision…

 

Pour le président de la République, M. Accoyer et le ministre de l’Intérieur, le regroupement familial expliquerait la crise des banlieues.

 

Ces propos sont mensongers : ni la polygamie, dont les premières victimes sont les femmes, ni le droit de vivre en famille n’expliquent la crise sociale qui s’exprime.

 

Il est nauséabond et irresponsable de faire ainsi des étrangers la cause de la situation que connaît notre pays.

 

Ceux et celles qui tiennent ces discours prennent sciemment le risque de renforcer la xénophobie et le racisme.

 

La LDH rappelle à chacun que la paix civile ne peut supporter de tels débordements.

 

Paris, le 16 novembre

 

Share This