16 avril 2007
En hommage à Serge Coche

Serge Coche est mort. C’est un militant de la cause des droits de l’Homme et de la justice qui disparaît. Combattant contre l’occupant, il fut de ceux qui ne renoncèrent pas. Engagé dans les réseaux qui préparèrent le débarquement en Algérie, il rejoignit la 2ème DB où il fit toutes les campagnes qui aboutirent à la libération de la France ce qui lui valut de recevoir la médaille militaire et les félicitations personnelles du Général De Gaulle

 

Parce que son combat fut celui de la justice, et malgré la déchirure que cela représentait, il apporta son concours à la défense des militants indépendantistes algériens.

 

Au sein de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), il fut investi de nombreuses responsabilités. Il siégea au Comité central et au bureau de la Ligue. Il y présida sa commission juridique, prenant ainsi en charge le contentieux juridique mais aussi l’aide à ceux qui font appel à la LDH. Il remplit de nombreuses missions pour le compte de la FIDH dont deux ont marqué son histoire. Il effectua la première mission d’observation dans les Territoires occupés et pendant la première guerre du Liban. Il dirigea une mission de 80 personnes pour la FIDH au Québec ce qui permit d’éviter un bain de sang dans le conflit qui opposait le gouvernement québécois à un peuple autochtone.

 

Reconnu en tant qu’avocat, ayant été élu au Conseil de l’Ordre, Serge Coche a manifesté tout au long de sa vie un engagement exemplaire au plus près de ceux qui souffrent. Toujours empreint d’une grande humanité, chaleureux et aimant la vie, Serge Coche a été un Juste.

 

A sa famille, à ses proches, la LDH et la FIDH présentent leurs condoléances et leur sympathie.

 

Paris, le 16 avril 2007.

 

Share This