15 mars 2007 – Hommage Lucie Aubrac ne nous quittera pas

Communiqué de la LDH

Il est des noms, très rares, qu’il suffit de prononcer pour que s’éclaire l’essentiel. Pour tous les Français, le nom de Lucie Aubrac est de ceux-là.

Ce nom dit le courage sous toutes ses formes ; il dit le combat pour la liberté et pour l’égalité, contre la barbarie nazie, contre la haine raciste et antisémite, contre l’oppression coloniale aussi. Il dit aussi, à beaucoup d’entre nous, l’infatigable volonté de transmettre aux jeunes générations, avec les valeurs de la Résistance, l’engagement pour un avenir plus libre et plus juste, le refus de détourner les yeux et de baisser les bras.

Résistante, féministe, citoyenne et militante, Lucie Aubrac était « membre d’honneur » du Comité central de la Ligue des droits de l’Homme : elle nous honorait tous en étant des nôtres. Il y a quelques mois encore, nous protestions ensemble contre le sort fait aux enfants de sans papiers et elle nous disait : « je vous passe le flambeau ».

Le moins que nous lui devions est de rester fidèles, de prendre exemple sur sa ténacité et sur son courage dans la poursuite de nos combats communs. La LDH, qui partage la peine de Raymond Aubrac et de ses proches, n’oubliera pas. Lucie reste parmi nous.

Paris, le 15 mars 2007

Share This