15 mars 2005 – Israël – Palestine Lettre adressée à Philippe Douste-Blazy, ministre des Solidarités, de la santé et de la famille, au sujet d’un congrès sur la “victimologie pédiatrique lors de différents conflits”

Lettre signée de Michel Tubiana, président de la LDH

Monsieur Philippe Douste-Blazy
Ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille
14, avenue Duquesne
75007 PARIS

Monsieur le Ministre,

J’apprends la tenue, sous votre parrainage, d’un congrès qui se tiendra à Toulouse du 21 au 23 mars 2005 qui a pour objet la victimologie pédiatrique lors de différents conflits. Ce congrès a aussi reçu le patronage du ministère des Affaires étrangères israélien.

Je constate, à la lecture du programme, que seule la situation des enfants israéliens sera traitée.

Au moment où se dessinent au Proche-Orient des espoirs de paix, il est pour le moins singulier que vous acceptiez de cautionner une assemblée qui ignore l’impact du conflit sur les enfants palestiniens.

Plus que toute autre victime, un enfant est frappé de plein fouet par la guerre et tous les enfants comme toutes les victimes méritent notre attention. Il ne s’agit pas ici de vous demander de respecter un équilibre entre les victimes de ce conflit. Il s’agit de considérer qu’une victime n’a pas de nationalité. C’est un homme, une femme ou un enfant qui souffre.

En laissant de côté les conséquences de la guerre sur les enfants palestiniens, vous donnez la sensation de considérer que leur sort n’a pas la même importance que le sort subi par les enfants israéliens.

Je ne peux imaginer un seul instant que telle soit la pensée d’un ministre de la République.

Je vous demande instamment soit d’intervenir pour que la situation de tous les enfants, israéliens comme palestiniens, soit abordée, soit de retirer votre parrainage à cette manifestation.

Vous comprendrez que je rende cette lettre publique.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma haute considération.

Michel TUBIANA
Paris, le 15 mars 2005

Share This