15 juin 2004 : Ne pas laisser se banaliser l’intolérable

Communiqué de la LDH.

Des tombes musulmanes ont été profanées en Alsace, une fresque d’enfants juifs a été détériorée dans le Sud de la France : ces manifestations de racisme et d’antisémitisme sont intolérables.

Bien sûr, les autorités publiques se doivent de tout mettre en œuvre pour retrouver les auteurs de ce qui finit par apparaître comme une volonté délibérée d’attiser la haine raciste.

Mais, c’est aussi à l’ensemble des citoyens qu’il appartient de réagir et de ne pas laisser se banaliser ces actes. C’est une responsabilité qui pèse sur chacun de nous.

Paris, le 15 juin 2004

Share This