14 octobre 2008 – « Bâtir une Europe de l’asile » : à quel prix ?

Au moment où les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne, réunis à Paris les 15 et 16 octobre, s’apprêtent à adopter le Pacte européen pour l’asile et l’immigration proposé par la présidence française, la CFDA (Coordination française pour le droit d’asile) rend publiques ses préoccupations à propos de l’évolution de la situation de l’asile en Europe dans une note intitulée « Bâtir une Europe de l’asile » : à quel prix ? ».

 

Cette note, dans sa première partie, tire le bilan du dispositif normatif mis en place depuis le début des années 2000, et s’interroge sur les perspectives ouvertes par le futur Bureau d’appui européen, qui figure parmi les priorités du Pacte. La deuxième partie analyse les outils de la « dimension extérieure de la politique d’asile » et présente les risques que fait peser la politique de lutte contre l’immigration irrégulière sur le droit d’asile, par exemple avec les activités de l’agence européenne des frontières, FRONTEX, ou encore la banalisation de la détention des demandeurs d’asile.

 

Pour la CFDA, les instruments élaborés dans le cadre de cette « dimension extérieure » de l’asile sont à double facette : car derrière l’objectif affiché d’une meilleure protection des candidats à l’asile, ils peuvent en réalité constituer un obstacle supplémentaire à leur accès au territoire européen.

 

La note « Bâtir une Europe de l’asile » : à quel prix ? » est en ligne sur le site de la CFDA: http://cfda.rezo.net/

 

La Coordination française pour le droit d’asile rassemble les organisations suivantes :

ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), Act-Up Paris, Amnesty International France, APSR (Association d’accueil aux médecins et personnels de santé réfugiés en France), CAEIR (Comité d’aide exceptionnelle aux intellectuels réfugiés), CASP (Centre d’action sociale protestant), Cimade (Service œcuménique d’entraide), Comede (Comité médical pour les exilés), ELENA, FASTI (Fédération des associations de soutien aux  travailleurs immigrés) France Libertés, Forum Réfugiés, FTDA (France Terre d’Asile), GAS (Groupe accueil solidarité), GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés), LDH (Ligue des droits de l’homme), MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), Association Primo Levi (soins et soutien aux victimes de la torture et des violences politiques), Secours Catholique (Caritas France), SNPM (Service National de la Pastorale des Migrants), SSAE (Service social d’aide aux émigrants), La représentation en France du Haut Commissariat des Nations-unies pour les Réfugiés (HCR) et la Croix Rouge Française sont associés aux travaux de la CFDA

Paris, le 14 octobre 2008

Share This