13 février 2006 – Harkis Après la « racaille », les « sous-hommes »

Communiqué LDH

Une fois de plus, le président dela Région Languedoc-Roussillon Georges Frêche a tenu en public des propos scandaleux. La Ligue des droits de l’Homme s’indigne de ce que, lors d’un rassemblement organisé par lui samedi 10 février devant la Maison des rapatriés de Montpellier, où il a regretté la suppression de l’alinéa 2 de l’article 4 de la loi du 23 février 2005 qui soulignait le “ rôle positif ” de la colonisation, et vanté longuement les bienfaits de celle-ci, il s’en est pris violemment à un représentant d’une association de harkis. Selon la presse, Georges Frêche a tenu les propos suivants : « Vous faites partie des harkis qui ont vocation à être cocus jusqu’à la fin des temps […] Vous êtes des sous-hommes ! Vous n’avez rien du tout, vous n’avez aucun honneur ! » ; « les harkis se sont fait égorger comme des porcs ». Étant donnée l’appartenance politique de Georges Frêche et la présence du député PS du Pas-de-Calais Jack Lang à ce rassemblement, la Ligue des droits de l’Homme attend du Parti socialiste une condamnation claire de ces propos.

Paris, le 13 février

Share This