12 décembre 2006 – Antisémitisme d’État à Téhéran

Communiqué de la LDH

Le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad vient d’organiser à Téhéran une conférence pour remettre en cause la réalité de la Shoah. Cette conférence ne pouvait que rassembler des négationnistes tel que Robert Faurisson condamné à maintes reprises par la justice française pour négation de crimes contre l’humanité.

En construisant ainsi un antisémitisme d’État, les dirigeants iraniens ne servent en rien les causes qu’ils prétendent défendre (notamment la cause palestinienne); ils ne servent pas davantage les intérêts du peuple iranien dont l’histoire témoigne du respect de la diversité des cultures.

Bien au contraire, le régime iranien ajoute ainsi la provocation antisémite à une longue liste de violations des droits fondamentaux.

La LDH réitère l’expression du dégoût qu’inspire cette initiative et sa condamnation de l’oppression qui frappe aujourd’hui les citoyens iraniens.

Paris, le 12 décembre 2006.

Share This