10 juin 2005 – Immigration Des quotas pré-électoraux

Communiqué de la LDH

La mise en place du comité interministériel de contrôle de l’immigration ne parvient pas à masquer les divergences entre les deux chefs du gouvernement.

L’introduction de quotas ethniques que souhaite Nicolas Sarkozy relève d’une logique de ségrégation lourde de risques communautaristes. Le recours à des quotas par profession que paraît préférer Dominique de Villepin reviendrait à transférer aux organisations patronales le pouvoir de réguler les flux migratoires, c’est-à-dire à traiter les migrants comme des marchandises.

Derrière cette alternative déplorable se profile un nouveau durcissement de la politique d’immigration dont les mobiles pré-électoraux n’échappent à personne.

Ainsi se préparent de nouveaux 21 avril.

La LDH appelle l’ensemble des forces politiques à ne pas faire de la question des migrations un enjeu de propagande pour les échéances de 2007.

Paris, le 10 juin 2005

Share This