1 er mars 2005 – Peine de mort – Mineurs – Etats-Unis
La Cour suprême des États-Unis met fin à l’exécution des mineurs

Par 5 voix contre 4, les juges de la Cour suprême des États-Unis viennent enfin de déclarer illégales les condamnations à mort de mineurs.

À travers le monde, en matière d’exécution de mineurs au moment des faits, les États-Unis avaient jusqu’à présent pour compagnons de route quelques dictatures et théocraties particulièrement rebelles au respect des droits de l’Homme : la République populaire de Chine, l’Iran, le Pakistan et l’Arabie Saoudite.

 

La Ligue des droits de l’Homme et tous les abolitionnistes ne peuvent que se réjouir d’une décision attendue depuis plusieurs mois et qui a pour effet de rétrécir un peu plus le champ d’application de la peine capitale aux États-Unis. Elle ne fait cependant que le rétrécir et nous resterons vigilants car cette décision, toutefois, ne remet pas en cause le système de la peine de mort dans ce pays. La Cour suprême se contente depuis quelques années (juin 2002, décision de déclarer illégales les exécutions de handicapés mentaux) de rattraper les standards internationaux en matière de droits de l’enfant.

Le combat abolitionniste continue plus que jamais pour la Ligue des droits de l’Homme.

 

Paris, le 1er mars 2005

Share This