Maya Surduts vient de disparaître

Communiqué LDH

C’est une perte très grande pour toutes celles et tous ceux qui défendent les droits. Car en créant la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (Cadac) et le Collectif national pour les droits des femmes (CNDF), Maya a lié le combat des féministes à celui des syndicats, des partis politiques de gauche, des associations généralistes comme la nôtre qui réclament la justice et l’égalité pour les travailleurs, les précaires, les migrants, les sans-papiers. C’est sur le terrain politique qu’elle menait le combat pour les droits des femmes, comme le droit à l’avortement, la lutte contre les violences qu’elles subissent et les inégalités professionnelles.

Inlassablement, elle marchait avec détermination en tête des cortèges. C’est elle qui portait la parole du féminisme et elle aura consacré sa vie entière à ces luttes. Au point qu’elle était devenue un symbole.

La LDH rend hommage à cette femme politique, à son courage et à sa générosité, et entend poursuivre le combat mené avec elle.

Paris, le 14 avril 2016

 

Share This