20 propositions pour une politique d’inclusion des personnes vivant en bidonvilles et squats : le CNDH Romeurope entre en campagne !

Communiqué du Collectif Romeurope dont la LDH est membre.

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope s’invite dans la campagne présidentielle avec 20 propositions pour une politique d’inclusion des habitants des bidonvilles et squats. Ce rapport inédit a pour objectif de donner des clés aux autorités publiques pour en finir avec ces formes de mal-logement insupportables que les sont les bidonvilles et les squats.

Après 25 ans de politiques publiques au mieux mal coordonnées, au pire destructrices pour les personnes concernées, le CNDH Romeurope appelle l’Etat et les collectivités territoriales à unir leurs forces pour mettre en place une politique ambitieuse de résorption des bidonvilles respectueuse des droits des personnes.

Ce rapport s’appuie sur l’expertise de terrain et la connaissance des 41 membres qui composent le CNDH Romeurope. Toutes les propositions sont illustrées par des pratiques concrètes appliquées localement qui permettent de montrer que des solutions sont possibles. Des chiffres sur les conditions de vie déplorables imposées par l’inaction des pouvoirs publics sont dévoilés dans le rapport ainsi que des infographies inédites pour illustrer les propositions.

Ce jeudi 16 février, les candidats à la présidentielle ont reçu le rapport du CNDH Romeurope accompagné d’un courrier les invitant à prendre position publiquement sur le sujet de l’inclusion des personnes vivant en squat. Parce qu’il s’agit de la dignité de 15 à 20 000 femmes, hommes et enfants, les candidats doivent s’engager. Maintenant !

Paris, le 16 février 2017

 

L’intégralité du rapport Romeurope 2017

Le communiqué en version PDF

Share This