Situation difficile pour les Haïtiens en Guyane

Communique de la LDH de Guyane

La Ligue des droits de l’Homme, section de Cayenne, dénonce avec vigueur la situation difficile infligée en Guyane aux Haïtiens entraînant pour beaucoup l’ impossibilité d’effectuer la moindre démarche administrative en préfecture pour régulariser leur situation ou renouveler leur titre de séjour.Elle constate le manque de moyens mis à la disposition de la Préfecture pour répondre aux demandes urgentes de regroupement familial et humanitaires.

Depuis le 4 février 2010, le Tribunal Administratif de Cayenne – Fort de France – Basse-Terre a suspendu toutes les affaires concernant le séjour des Haïtiens.

La plus grande incertitude réside sur l’avenir, la préfecture réclamant toujours des documents qui n’arriveront plus, comme les extraits d’archives, le bâtiment des Archives Nationales ayant été fermé pour menace d’écroulement.

La Ligue des droits de l’Homme, section de Cayenne, demande au gouvernement français de prendre toutes les mesures afin que les Haïtiens exilés , déjà terriblement touchés par le séisme du 12 janvier dernier dans leurs liens familiaux ne soient pas en plus privés sur notre sol de la possibilité d’une vie décente

Cayenne, le 9 février 2010

Share This